Posted in Young Adult/Jeunesse

Nous les filles de nulle part de Amy Reed

Nous les filles de nulle part de Amy Reed Posted on 29 mai 2019Leave a comment

NOUS LES FILLES DE NULLE PART

d’Amy Reed

Albin Michel Jeunesse – 537 pages – 19 euros

Note de lecture :
5/5

Résumé 

Grace vient d’entrer au lycée de Prescott après avoir déménagé. Dans la chambre de sa nouvelle maison, elle découvre des mots griffés sur le mur : Aidez-moi. Tuez-moi, je suis déjà morte
Ces mots, c’est Lucy, qui les a tracés. Lucy, qui a accusé trois garçons de Prescott de l’avoir violée. Lucy, qui a été traitée de menteuse par le reste du lycée. Lucy, que la police n’a pas écoutée. Lucy, qui a fui la ville avec ses parents.
Très vite, Grace comprend que cette violence s’exerce à tous les niveaux dans la ville de Prescott : quand les joueurs de l’équipe de foot notent le physique des filles qui passent devant eux ; quand son amie Rosina doit éviter les avances des clients du restaurant où elle travaille ; et surtout sur le blog du moment, « Les vrais mecs de Prescott » dont la ligne éditoriale consiste principalement à considérer les femmes comme des objets.
Grace, Erin et Rosina sont décidées à agir, mais elles ne peuvent le faire seules.

(résumé de l’éditeur)

Avis 

Mais que ce livre fait du bien !

Amy Reed a fait un travail formidable en rebondissant sur l’affaire Brook Turner, pour pondre un roman Jeune Adulte fort et vibrant, qui sort des schémas classiques et des lieux communs des romans Jeunesse pour mettre à mal la culture de viol et présenter de beaux modèles de jeunes femmes avec leurs propres difficultés personnelles et familiales, mais déterminées et battantes.
Ce roman est une belle hymne à la sororité.

Je pense ce roman salutaire pour toutes les adolescentes et jeunes femmes qui pourraient tomber dessus. Nous voilà enfin sur un livre qui sort de ce qu’on peut ordinairement trouver dans les romans jeunesses ou Young Adults qui font parfois/souvent la part belle à la culture du viol.

Certains récits sont durs, voire nauséabondes et peuvent être difficile pour celles qui sont particulièrement touchées par la question.

La seule critique que je pourrais faire à ce roman, n’en ai pas forcément une. Je n’ai pas l’habitude de lire du Young Adults et n’est pas donc pas forcément l’habitude de ce genre de plume. J’aurais parfois souhaité voire les personnages un petit peu plus développé et le style un peu plus travaillé. Mais cela reste minime face à la puissance de ce roman.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *